06 août 2018

le bourreau de Gaudi

  J’attendais la fin du mois d'Aout pour confirmer mon coup de cœur de l’été mais il serait dommage de ne pas vous en faire profiter avant que la saison ne se termine. J’ai lu le Bourreau de Gaudi la première semaine de juillet avec quelques coupures footballistiques (en téléspectateur bien entendu) qui n’ont en rien entamées mon intérêt pour l’histoire qui, se déroule lors du mondial 2010 remporté par les Espagnols. Ce coup-ci c’est nous. Cessons les cocoricos et revenons à ce pavé de presque 700 pages qui se lit avec une... [Lire la suite]
Posté par guy busquets à 05:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 juillet 2018

canicule

Un bon thriller est un livre qu’on ne lâche pas avant d’avoir refermé la dernière page. J’ai enquillé les chapitres sans me rendre compte des temps. Du temps qui passe et du temps qu’il fait. J’étais frais et dispos. Les trente degrés de notre mois de juillet sont de la gnognote, comparés aux températures caniculaires de cette partie de l’Australie où se déroule cette histoire qui m’a captivée par son suspense ingénieusement distillé. Jane harper que je découvre avec ce  roman dégotté par hasard dans un rayonnage de bibliothèque... [Lire la suite]
Posté par guy busquets à 05:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 juin 2018

Miléna

  Je ne peux m’empêcher de faire une comparaison avec millenium. Un millenium exotique bien entendu. Ce n’est pas en Suède mais au Mexique que se déroule cette mini fresque en un seul volume. Un volume coup de poing qui nous plonge dans l’univers sordide de la prostitution européenne et Mexicaine. Une intrigue palpitante avec des allers-retours entre le passé et le présent. Mais ces va-et-vient entre les protagonistes se font dans des styles de narration si variés qu’on ne décroche pas de l’histoire. L’écriture est... [Lire la suite]
Posté par guy busquets à 19:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 mai 2018

prendre les loups pour des chien

    Il y a quelque mois de ça j’ai découvert Hervé Le Corre, ou du moins, ma fille me l’a fait découvrir en m’offrant "après l’aube" lors de sa sortie en librairie. J’ai eu un véritable coup de cœur pour ce polar historico-noir d’un auteur bordelais qui pour moi est le numéro un du roman policier de chez nous et du reste de la France. Ce n’est pas le chauvinisme régionaliste qui l’a hissé sur le podium 2017 de "livres et dessins" mais un véritable classement de fan de polars et de thriller, C’est donc sans hésitation que... [Lire la suite]
Posté par guy busquets à 11:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 avril 2018

les yeux fardés

   Je ne connaissais de Lluis Llach que quelques morceaux incontournables devenus cultes en catalogne et ailleurs. C’est d’ailleurs une musique venue d’ailleurs qui m’a fait découvrir le musicien. C’était quelques années avant ma retraite. A cette époque je travaillais pour une grande enseigne bordelaise de disques et de livres aujourd’hui disparue. Je ne me souviens plus de l’année, mais je me souviens parfaitement de ce dirigeant du rugby Béglais qui avait entendu sa musique dans un stade d’Afrique du... [Lire la suite]
10 avril 2018

avant l'aube

  Un polar que j’ai lu rapidement et que j’ai oublié aussi vite. Alors pourquoi, me direz-vous, s’évertuer à rédiger une chronique sur ce livre ? On peut trouver l’histoire banale et sans surprise, mais aimer l’inventivité de la narration. Quand je dis sans surprise c’est que d’entrée l’auteur annonce la couleur (noire). Les premières lignes racontent la fin, ou du moins c’est le personnage principal qui se raconte. Un inspecteur blessé à mort se remémore les évènements politico-policiers qui l’ont conduit à cette... [Lire la suite]
Posté par guy busquets à 13:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21 mars 2018

JFK 23/11/63

        Il y a quelques mois de ça, après la diffusion de la série réalisée pour le petit écran, je me suis replongé dans la lecture de 22/11/63. Autant j’ai été déçu par l’adaptation cinématographique, autant j’ai pris plaisir à relire cet excellent roman de Stephen King que je considère comme son plus abouti. Un aboutissement naturel quand on a lu un bon nombre de Stephen King. On retrouve ses thèmes forts et notamment comme dans Dead Zone la possibilité de changer l’histoire. Dans 22/11/63 c’est un retour... [Lire la suite]
Posté par guy busquets à 10:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
28 février 2018

une dernière danse

    La banalité du titre du livre et de sa page de couverture ont failli me faire passer à côté d’une dernière danse que je croyais à l’eau de rose. Si mon épouse, grande dévoreuse de livres et critique avertie ne m’avait dit " tu devrais le lire ! " je n’aurai même consulté une quatrième de couverture qui d’ailleurs ne laissait pas entrevoir la force dramatique de ce  bouquin. Une écriture forte pour un drame qui a marqué l’histoire du XXème siècle. Trois années charnières entre les années folles... [Lire la suite]
Posté par guy busquets à 11:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
02 février 2018

cabossé

  Je me reconnais dans ce livre, non pas par le personnage principal, mais par le style et l’histoire de cette série noire qui mérite bien son label et son titre.  Une noirceur éclaircie d’humour et d’amour. Un raisonnement monologué de logique et de bon sens. Une philosophie de bas quartier ou le cul et la castagne imposent leur point de vue. Un polar qui se lit comme un conte de fées. Une belle et une bête qui nous touchent de simplicité et de désespérance. Ce polar sombre et glauque qui joue avec les mots et les codes ne... [Lire la suite]
16 janvier 2018

Ronce-Rose

  Une bouffée d’oxygène. Un bol d’air frais que j’ai dégusté d’un seul trait. Un nectar délicieux qui nous grise de mots et de réflexions enfantines. Eric chevillard que je découvre avec Ronce-Rose raconte la réalité (ou l’irréalité) d’une gamine qui n’a pas tous les codes pour comprendre l’univers des adultes. Un monde parallèle qu’elle découvre dans sa quête et qu’elle adapte à ses connaissances. Un parcours initiatique à la recherche de l’impossible. Ronce-Rose qui ignore le drame qui l’a poussée à quitter son cocon, consigne... [Lire la suite]
Posté par guy busquets à 05:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]