livres et dessins

l'homme à la veste blanche extrait

bordeaux sepia grand théatre promo

 

           ...  Ça s’agite de partout. Ça fourmille. Ça tourbillonne autour de Vincent qui cherche un point d’ancrage pour fixer ses idées. Son regard accroche la façade du grand théâtre, monument solide et majestueux, qu’il pénètre de rêverie. Son imaginaire investit ce haut lieu  du lyrisme et des entrechats, vagabondant sans but et sans contrainte dans le dédale des coulisses, des loges et des décors....

 

POUR EN LIRE PLUS 

CLIQUER SUR : 

EXTRAIT_du_livre_l__homme___la_veste_blanche

 

POUR EN SAVOIR PLUS SUR LE LIVRE :

CLIQUER SUR :  https://www.amazon.fr/lhomme-veste-blanche-Guy-Busquets/dp/1515092038

 


20 août 2017

après la guerre

 

 

montage le corre 2Sans titre

L'HISTOIRE :Bordeaux dans les années cinquante. Une ville qui porte encore les stigmates de la Seconde Guerre mondiale et où rôde la silhouette effrayante du commissaire Darlac, un flic pourri qui a fait son beurre pendant l'Occupation et n'a pas hésité à collaborer avec les nazis. Pourtant, déjà, un nouveau conflit qui ne dit pas son nom a commencé ; de jeunes appelés partent pour l'Algérie. Daniel sait que c'est le sort qui l'attend. Il a perdu ses parents dans les camps et, recueilli par un couple, il devient apprenti mécanicien. Un jour, un inconnu vient faire réparer sa moto au garage où il travaille. L'homme n'est pas à Bordeaux par hasard. Sa présence va déclencher une onde de choc mortelle dans toute la ville, tandis qu'en Algérie d'autres crimes sont commis...

 

 

 

15825954-et-si-herve-le-corre-etait-notre-meilleur-auteur-de-romans-noirs

L' AUTEUR : Né à Bordeaux le 13 novembre 1955 Hervé Le Corre un de nos meilleurs auteurs de polars est découvert sur le tard. Son écriture, le choix de ses personnages, l'atmosphère assez sombre de ses livres le place d'entrée parmi les auteurs français les plus noirs et les plus primés du roman policier hexagonal.Il reçoit le grand prix de littérature policière en 2009, le Prix Mystère de la Critique 2010 pour "Les Cœurs déchiquetés" et les prix Le Point du Polar européen 2014, Prix Landerneau polar 2014 et Prix Michel-Lebrun 2014 pour "Après la guerre".

 

 

 

 

POUR EN SAVOIR PLUS SUR LE LIVRE: : 

https://www.amazon.fr/Apr%C3%A8s-guerre-Herv%C…/…/2743631554

 

LES CRITIQUES PRESSE

img461

Telerama du 02 avril 2014
Composé en virtuose, son roman joue de deux registres de langue, l'argot savoureux des bistrots et des mauvais garçons, qui rappelle Albert Simonin, et une prose limpide, sèche et sensible, qui vous transperce d'émotion. Superbe.
LIRE LA CRITIQUE SUR LE SITE : TELERAMA

L'express du 27 mars 2014
Le monde défait les hommes, mais les hommes font le monde. Un paradoxe aux allures métaphysiques que Le Corre ancre dans le quotidien de chacun. C'est banal. C'est extraordinaire.
LIRE LA CRITIQUE SUR LE SITE : LEXPRESS

Posté par guy busquets à 18:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 mai 2017

le Troisième jumeau

 

Je ne connaissais de Ken follet que les fresques historiques (Les piliers de la terre et  La chute des géants) et je découvre grâce au chinage bibliothécaire de mon épouse un auteur de trillers  qui m’a captivé le temps d’une lecture en quasi continuité. « Le troisième jumeau » est un roman des années quatre-vingt-dix sur un thème d’actualité : Les manipulations génétiques ». Le troisième jumeau est un triller admirablement documenté qui nous plonge dans une intrigue dont ont pressent le dénouement. Pour une fois ça ne m’a pas dérangé. J’ai même était soulagé de découvrir le final que j’attendais, n’en déplaise aux nombreux critiques qui ont dénigré ce livre à sa sortie.

 

img395

L’HISTOIRE :  Comment deux vrais jumeaux, dotés du même code ADN, peuvent-ils être nés de parents différents, à des dates différentes ? Telle est pourtant l'extraordinaire cas de Steve, brillant étudiant en droit, et de Dennis qui purge une peine de prison à vie. Pour s’être intéressée de trop près à cette impossibilité biologique, Jeannie Ferrami, jeune généticienne de Baltimore, va déchaîner contre elle l’Université et la presse, cependant que Steve, dont elle s’est éprise, est accusé de viol, sa victime l’ayant formellement reconnu… Une seule hypothèse : l’existence d’un troisième jumeau. En s’orientant vers cette piste étrange, Jeannie ne se doute pas qu’elle touche à de formidables secrets, qui intéressent l’Amérique au plus haut niveau. Avec la même vérité et le même souffle que dans Les piliers de la terre, Ken Follett nous entraîne ici, au rythme d'un suspense haletant, au cœur des enjeux les plus inquiétants de la science moderne.

 

L'AUTEUR :

 

images

 
Ken Follett est né le 5 juin 1949 à Cardiff. Il connait le succès dès 1978 avec son roman l'Arme à l'oeil. Il a depuis écrit de nombreux best-sellers tels Les Piliers de la Terre, le Troisième Jumeau et plus récemment La Chute des Géants. Ken Follett est marié depuis 1985 à une femme politique anglaise Barbara Follett.

 

 POUR EN EN SAVOIR PLUS SUR L'AUTEUR: 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ken_Follett

http://www.ken-follett.fr/biographie/

 

SUR LE LIVRE :

 

http://www.laffont.fr/site/le_troisieme_jumeau_&100&9782221082270.html

 

https://www.amazon.fr/Troisi%C3%A8me-Jumeau-Ken-Follett/dp/225314505X

 

 

 

 

Posté par guy busquets à 17:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 avril 2017

Expressions et mots oubliés du bordelais

 

 

img390

 

 

 

Posté par guy busquets à 16:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 mars 2017

L'homme à la veste blanche

 

CLIQUER SUR 

EXTRAIT_du_livre_l__homme___la_veste_blanche

 

Pour lire les premières pages de

"l'homme à la veste blanche" 

       41c8eRbw+CL  4 coverture prixSans titre

Posté par guy busquets à 18:13 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,


14 mars 2017

le billet de Natcho du Soler

                                           

                          41c8eRbw+CL

 

 

Un plongeon dans le Bordeaux du siècle dernier que j’ai connu et reconnu dans le roman de Guy Busquets. Une écriture réaliste pour une histoire fantasmée. Un rêve devenu réalité à moins que ce ne soit le contraire. Une imbrication de réel et d’irréel qui nous font douter de la santé mentale de Vincent Marin le héros de cette histoire. Un faux héros. Des fausses pistes. Un vrai imbroglio qui se dénoue de naturel dans la troisième partie du livre. Un final qui réussit à surprendre le gros consommateur de Thrillers et de polars que je suis. Une surprise agréable. J’ai adoré le livre.

 

L’HISTOIRE : Dans le Bordeaux de 1980 Vincent Marin croise le même jour et à différents endroits de la ville un inconnu qui lui ressemble. Une ressemblance qui s'arrête au physique. Tout les différencie. L'homme au charisme indiscutable, fascine et subjugue Vincent qui végète de médiocrité dans son appartement Bastidien. Leur rencontre inévitable le pousse à  accomplir un acte dont il ne sentait pas capable. Son existence bascule alors dans un thriller qui pour une fois n'est pas rêvé mais vécu. Un vécu cauchemardé.

L’AUTEUR : Guy Busquets qui est né en 1947 dans la banlieue bordelaise rive droite n'a pas eu besoin de consulter les archives pour planter le décor de son roman. Il a fait un travail de mémoire. Une mémoire intacte qui restitue l'ambiance d'une ville en mutation que les générations du second millénaire ont du mal à imaginer.

POUR EN SAVOIR PLUS : https://www.amazon.fr/lhomme-veste-blanche-Guy-Busquets/dp/1515092038/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1489416364&sr=1-1&keywords=l%27homme+%C3%A0+la+veste+blanche

22 décembre 2016

img383

Posté par guy busquets à 15:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

28 septembre 2016

Livres exhumés

                             

    

 

livres exhumés

La lecture du rapport de Brobeck a exhumé de ma mémoire et de ma cave quelques livres qui lui ressemblent. Une ressemblance dans l’esprit et parfois dans le style. Une écriture dont la noirceur colle aux personnages et au lecteur. Une lecture oppressante. Un  huis clos villageois qui vous prend aux tripes. Des drames campagnards dans des contextes historiques qui  débouchent sur le pire. C’est le cas  de « Mangez le si vous voulez », une histoire vraie qui se déroule prés de chez nous le mardi 16 août 1870. Ce jour là, Alain de Monéys, jeune Périgourdin intelligent et aimable, sort du domicile de ses parents pour se rendre à la foire de Hautefaye, le village voisin. Il arrive à destination à quatorze heures. Deux heures plus tard, la foule devenue folle l'aura lynché, torturé, brûlé vif et même mangé. Pourquoi une telle horreur est-possible? Comment une foule paisible peut-elle être saisie en quelques minutes par une frénésie aussi barbare?

Jean Teulé a reconstitué avec une précision redoutable chaque étape de cet atroce chemin de croix qui constitue l'une des anecdotes les plus honteuses de l'histoire du XIXe siècle en France. 

 

                           51SnSRpAYLL 

                                     

 

Pour en savoir plus: https://www.amazon.fr/Mangez-vous-voulez-Jean-TEULE/dp/2266198467

  

https://www.facebook.com/Livres-et-dessins-179827712349239/

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

41917Y-YFML

Nous sommes en 1917 dans une petite ville de province. Toute la société des notables est présente et tient son rôle. Le maire, le juge, le procureur, le flic, le médecin... tous font rouler depuis des années l'agréable train-train de la comédie sociale faite d'amicaux échanges. C'est curieux, même la Grande Guerre ne semble pas avoir bousculé les positions et les habitudes de chacun. Tout reste bien en place dans l'immuable tranquillité de la bourgeoisie sûre d'elle-même. 

Pourtant tout bascule lorsqu'une fillette de 10 ans est retrouvée morte dans l'eau. La petite Belle-de-Jour, comme on l'appelle. Tous la connaissent, elle servait au "Rébillon", la seule brasserie restaurant du coin.

 Pour en savoir plus sur "Les àmes grises": https://www.amazon.fr/%C3%82mes-grises-Prix-Lectrices-Renaudot/dp/2253109088

http://www.editions-stock.fr/les-ames-grises-9782234056039

 

 

 

 

 106337083_o

Le diable sur les épaules est à voir ou à revoir dans "les chroniques les chroniques de Guy Busquets" du 13 septembre 2015.

 

 

 

http://auteurgbusquets.canalblog.com/archives/2015/09/13/32620292.html

 

 

 

le rapport de Brodeck

Contrairement à mon habitude je n’ai pas lu ce livre d’un seul trait. La pagination (375 pages) s’y prêtait mais pas mon esprit. J’ai pris le temps de le disséquer, de le décortiquer de savourer l’écriture. Une belle écriture à l’encre noire. Une noirceur qui nous propulse dans un monde incertain. L’incertitude de l’époque et du lieu. Les seuls repères temporels sont la machine à écrire et les wagons de chemins de fers. L’histoire peut se dérouler aux siècles derniers, dans l’Amérique des westerns, l’Empire du soleil levant ou les montagnes d’un quelconque pays de l’Europe occupée. Elle est universelle et personnelle. Le narrateur est pudique sur son histoire. Il ne révèle rien ou pas grand-chose. Des bribes de souvenirs. Des fragments d’inhumanité. Des silences et des non-dits. Des allers-retours entre le présent et le passé. Un puzzle qui page après page reconstitue les événements qui ont conduit Brodeck à raconter l’irracontable. Un rapport sur commande. Une double commande. Une double écriture. Deux histoires dont la sienne, qu’il rédige en cachette. Deux récits qui s’imbriquent et qui racontent la peur, la violence, la lâcheté.

                        img354

EXTRAIT DE LA PREMIERE PAGE DU LIVRE : Je m'appelle Brodeck et je n'y suis pour rien. Je tiens à le dire. Il faut que tout le monde le sache. Moi ne n'ai rien fait, et lorsque j'ai su ce qui venait de se passer, j'aurais aimé ne jamais en parler, ligoter ma mémoire, la tenir bien serrée dans ses liens de façon à ce qu'elle demeure tranquille comme une fouine dans une nasse de fer. Mais les autres m'ont forcé: "Toi, tu sais écrire, m'ont-ils dit, tu as fait des études." J'ai répondu que c'étaient de toutes petites études, des études même pas terminées d'ailleurs, et qui ne m'ont pas laissé un grand souvenir. Ils n'ont rien voulu savoir : "Tu sais écrire, tu sais les mots, et comment on les utilise, et comment aussi ils peuvent dire les choses. Ça suffira. Nous on ne sait pas faire cela. On s'embrouillerait, mais toi, tu diras, et alors ils te croiront. Et en plus, tu as la machine."

L’AUTEUR: Philippe Claudel est né à Dombasle sur Meurthe (Lorraine) le 02 Février 1962 dans une famille d'ouvriers. Il a reçu le prix Marcel Pagnol en 2000 pour "Quelques uns des cents regrets", le prix Renaudot (2003) pour "Les âmes grises", le prix Goncourt des lycéens (2007), le Prix des libraires du Québec (2008) et le Prix des lecteurs du Livre de poche (2009) pour "Le rapport de Brodeck", le Prix Jean-Jacques Rousseau de l'autobiographie (2013) pour "Parfums". Il intègre l'Académie Goncourt en janvier 2012 au couvert de Jorge Semprún. Il est fait Doctor Honoris Causa de l'Université catholique de Leuven en février 2015.

POUR EN SAVOIR PLUS SUR LE LIVRE :
http://www.editions-stock.fr/le-rapport-de-brodeck-97822340…
https://www.amazon.fr/rapport-Brodeck-Prix-G…/…/ref=asap_bc…


SUR L’AUTEUR : 
https://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_Claudel
https://www.google.fr/webhp…

Posté par guy busquets à 07:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 septembre 2016

LE FILS

Un polar comme je les aime. Du classique qui ne prend pas la tête. Du costaud et du violent. Des flics ripoux. Des trafiquants de drogue et d’êtres humains. Des personnages attachants et notamment ce « FILS » emprisonné depuis douze ans dans une prison de haute sécurité de la prison d’Oslo qui a sombré dans la drogue lorsque son père inspecteur de police s’est suicidé après avoir écrit une lettre s’accusant de corruption. Une accusation infondée aux dires d’un détenu qui se confesse au fils, personnage atypique et mystique d’un univers carcéral corrompu. Evasion. Vengeance. Action. Suspense. Rebondissements.Tous les ingrédients sont réunis pour faire de ce FILS un excellent polar de fin d’été.

  

                    img353

L’HISTOIRE : Sonny Lofthus est héroïnomane, mais c’est un prisonnier modèle. Endossant des crimes qu’il n’a pas commis pour expier le souvenir du suicide de son père, policier corrompu, il fait également figure de guérisseur mystique et recueille les confessions de ses codétenus. Un jour, l’une d’elles va tirer Sonny de sa quiétude opiacée. On lui aurait menti toute sa vie, la mort de son père n’aurait rien d’un suicide. Il parvient alors à s’évader de prison et, tout en cherchant une forme de rédemption, va se livrer à une vengeance implacable. Errant dans les bas-fonds d’Oslo, en proie aux démons du ressentiment et du manque, il entend bien faire payer ceux qui ont trahi son père et détruit son existence. Quel qu’en soit le prix.

 

L’auteur : Jo Nesbø, né le 29 mars 1960 à Oslo, est un écrivain et scénariste norvégien, auteur de roman policier et de littérature d'enfance et de jeunesse.

téléchargement

 

Après une formation de journaliste économique, l’auteur nordique se lance dans la musique et devient le leader du groupe pop Di Derre, qui tourne sur les scènes norvégiennes de 1993 à 1998.

L' Homme chauve-souris, son premier livre, paraît en 1997 et obtient le Glass Key Prize récompensant le meilleur roman policier nordique de l’année. Dans tous les ouvrages qui suivront, Jo Nesbo entraînera ses lecteurs sur les pistes de son enquêteur fétiche, le dénommé Harry Hole, un flic solitaire, dépressif, alcoolique et en position délicate avec sa hiérarchie, envoyé aux quatre coins du monde pour résoudre les plus délicates des affaires - en Australie pour L’Homme chauve-souris, en Thaïlande pour Les Cafards - ou plus simplement à Oslo pour traquer d'inquiétants serial killers. Chacune des enquêtes est l’occasion pour l’écrivain norvégien de dresser le portrait d'un pays, d'une ambiance, d'un mouvement - les néo-nazis pour Rouge gorge par exemple.

Jo Nesbo représente aujourd'hui l'une des figures incontournable du polar scandinave, aux côtés de son illustre prédécesseur Henning Mankell.

En 2006, il fait son entrée dans la collection française Série Noire avec L’Etoile du Diable. Suivront Le Sauveur (2007), Le Bonhomme de neige (2008), Le Léopard(2011), Fantôme (2013) et Police (2014).

En 2005, Jo Nesbø signe un premier scénario pour la télévision. En 2007, il écrit son premier roman pour la jeunesse, La Poudre à prout du professeur Séraphin qui obtient un gros succès et est adapté au cinéma en 2014.

Non inclus dans la série de l'inspecteur Harry Hole, le thriller Chasseurs de têtes (2008), et  LE FILS (2015).

POUR EN SAVOIR PLUS SUR LE LIVRE ET L'AUTEUR:

http://nordique.zonelivre.fr/jo-nesbo-biographie-bibliographie/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jo_Nesb%C3%B8

http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Serie-Noire/Thrillers/Le-fils

 

TOUS SES LIVRES

www.amazon.fr/Jo-Nesbo/e/B004MSFDCG

Posté par guy busquets à 19:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,