fausse une 07

« Mémoire de Jours » n’est ni une biographie ni un journal intime mais un recueil d’anecdotes et de faits de jours que ma mémoire encore intacte, à l’approche de la soixantaine, s’était appliqué à restituer. Je n’avais aucune intention de publication. Je voulais simplement imager quelques séquences de vie au quotidien sans aucun ressentiment. Uniquement des faits. Mes émotions mes joies et mes peines sont consignées dans ma tête et dans mon cœur pour des relectures personnelles qui ne changent rien à ma vie.

Elle a été vécue et bien vécue.

J’ai puisé dans le tome 1 (1947-1961) quelques anecdotes pour illustrer et compléter des articles publiés dans les enfants de Léo et Lébas de Garonne. Ces saynètes de la vie de quartier ont déclenché des demandes qui m’incitent à une édition restreinte du premier tome, voire du second, destinée au grand public.  

J’hésite  sur  le bienfondé d’une telle publication. Il n’y a pas de scoops, pas de voyeurisme, encore moins de cul. Rien de salace. Juste un témoignage journalistique. J’en appelle à tous mes amis, mes lecteurs, mes suiveurs (de blogues) pour m’aider à prendre la bonne décision.  

Bien avant l’existence de mémoire de quartier, J’avais déjà publié quelques extraits sur le site du gant et de la plume et dans le livre de Victor Ojeda  « moi Monsieur Manuel Lacasa entraîneur de boxe » que vous pouvez lire sur ce sur ce blog.

 

http://auteurgbusquets.canalblog.com/archives/2016/01/20/34828800.html

 

http://legantetlaplume.canalblog.com/pages/busquets-guy--boxeur-/32392017.html