28 septembre 2016

le rapport de Brodeck

Contrairement à mon habitude je n’ai pas lu ce livre d’un seul trait. La pagination (375 pages) s’y prêtait mais pas mon esprit. J’ai pris le temps de le disséquer, de le décortiquer de savourer l’écriture. Une belle écriture à l’encre noire. Une noirceur qui nous propulse dans un monde incertain. L’incertitude de l’époque et du lieu. Les seuls repères temporels sont la machine à écrire et les wagons de chemins de fers. L’histoire peut se dérouler aux siècles derniers, dans l’Amérique des westerns, l’Empire du soleil levant ou les... [Lire la suite]
Posté par guy busquets à 07:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,