31 juillet 2016

extrait de falanco: "la bête"

                     Je jette un coup d’œil en direction  de l’officier. Son visage de métal ciselé par les éclats de bravoure ne laisse entrevoir aucune émotion. Ses yeux gris acier canalisés par les œillères du devoir fixent un avenir tracé dans la gloire et le dévouement. Son calme et son impassibilité exhalent une sérénité qui devrait me rassurer. Ses yeux quittent enfin ce point imaginaire qu’il fixe depuis des heures et se portent dans ma direction. Le capitaine... [Lire la suite]