Le coup de cœur de Mireille

J’ai été touchée par cette histoire d’une famille Iranienne ordinaire racontée à travers un enfant emprisonné dans son silence. Un récit poignant qui m’a bouleversée et captivée jusqu’à la dernière page. Sahaab, petit garçon de 4 ans, vit avec une très grande souffrance le rejet de son père. Celui-ci ne peut supporter le mutisme de son fils qui vient ternir l'image d'une famille parfaite. La construction identitaire de Sahaab va se faire sur ce manque d'amour et sur le traumatisme d’entendre les enfants du quartier clamer à longueur de journée qu'il est "débile". Une méchanceté enfantine qui le renferme sur lui-même On l’accuse de tous les maux. On l’utilise. On l’humilie.  On se sert de lui.  On profite de son mutisme. Mais l’amour protectionniste de sa maman dont le livre partage le point de vue avec une double narration et surtout la sagesse et la patience de sa grand-mère l’aident à surmonter cette épreuve.

C'est un très beau livre que je conseille à tous ceux qui aiment les histoires fortes et vécues. Je me suis indignée et révoltée en lisant ce livre, j’ai aussi souri à certaines réactions de Sahaab, mais j’ai toujours eu le cœur gros face au rejet et à la violence psychologique qui s’exerçait sur lui. Sa souffrance est poignante mais elle n’est pas unique.  La voix cachée n’est pas seulement celle d’un petit garçon ou d’un père qui n'arrive pas à exprimer ses sentiments, mais celle du peuple iranien qui subit une terrible répression racontée au travers de l’histoire d’amour cachée de sa cousine dont il est le témoin muet.

   

la voix cachée 2

 

L'HISTOIRE: À quatre ans, Shahaab ne parle toujours pas. Pourquoi ? Personne ne le sait. Protégé par sa mère, Shahaab n'a pas conscience de sa différence et vit heureux. Puis il découvre que tout son entourage, y compris son père, le prend pour un idiot. Son monde de paix et d'harmonie s'écroule. Mais il est petit, il est mutique. Comment faire face à la violence psychologique dont il est victime ? Impuissant à se faire comprendre, submergé par une rage intense, il devient un véritable démon et commet les pires bêtises. Jusqu'à l'arrivée de sa grand-mère qui, en secret, à force d'amour et d'écoute, le délivre de sa colère et lui apprend à communiquer. Une histoire vraie racontée par Shahaab devenu adulte. Deux voix se mêlent et se répondent : celle de Myriam face aux difficultés de son fils, à la dureté de son époux et à la malveillance de sa belle-famille ; celle de l'enfant contraint d'affronter un monde qui lui est hostile.

Parinoush SANIEE

 

 

L'AUTEUR : Parinoush Saniee, née à Théhéran en 1949 est une psychologue et sociologue iranienne qui travaille au Ministère de l'Éducation technique et professionnel d’Iran. Elle est également romancière et a publié plusieurs ouvrages. Au travers de ses récits, elle décrit la vie de familles iraniennes dans un état rigoriste. Son premier roman Le Voile de Téhéran raconte la vie d'une femme iranienne, durant cinquante ans de l'histoire iranienne (du régime du Shah Reza Palhavi à celui de l’ayatollah Khomeni)  dont la famille est affectée par les répressions et les brutalités des gouvernements successifs. Bien que censuré en Iran, le roman est devenu un succès international et a été traduit en 26 langues. 

 

Pour en savoir plus sur le livre et l'auteur

https://www.amazon.fr/dp/B01N0SZ3CQ/ref=dp-kindle-redirect?_encoding=UTF8&btkr=1

https://fr.wikipedia.org/wiki/Parinoush_Saniee