10 février 2019

Guernica

  Ce n’est pas une autobiographie. C’est juste une fiction ancrée sur des faits et des évènements plus ou moins réels. La narration à la première personne du singulier peut prêter à confusion, mais c’est bel et bien un roman aux engrenages parfaitement huilés qui nous captive jusqu’au final. Un récit prenant. De l’humour. De l’amour. De l’action. Une écriture parlée. Un parler étoffé de verbage. Des verbes qui ne figurent sur aucun dictionnaire mais qui sont utilisés dans le langage populaire de cette époque et plus... [Lire la suite]