Dans ma cave il y a des livres, mais aussi des pointes de cross, des gants de sac, des pompes de foot, des coquilles de protection, des ballons de cuir, et pas mal d’autres souvenirs de vie sportive. Le sport a eu une place importance dans mon existence. Dans la littérature également. La vérité sur l’affaire Harry Quebert dont je viens de terminer la lecture fait la part belle aux activités physiques et plus particulièrement à la boxe que de nombreux auteurs ont glorifié dans leurs écrits. Mais dans ma vie, comme dans la littérature, il n’y pas que la boxe. Il y a aussi d’autres sports qui ont été évoqués par des écrivains plus ou moins oubliés. Pas par moi. Ils sont dans ma ma cave aux trésors où je descends récupérer dans un carton scotché de protection (il n'y a pas de souris et encore moins d'humidité mais on ne sait jamais) un petit chef d’œuvre de polar que le footeux que je suis a adoré en son temps. Hors-jeu est un triller sur fond de foot écrit par le maître du polar ibérique, Manuel Vasquez Montalban, à la fin des années quatre-vingt

  

el-delantero-centro-fue-asesinado-al-atardecer-8249

L’histoire : Comme dans la plupart de ses romans, l'auteur nous confronte aux états d’âmes du Pépé Carvalho. Un privé dans sa ville. Un détective dans un Barcelone chamboulé par l'organisation des jeux olympiques de 1992. Mais c’est dans le milieu du foot que se déroule l’intrigue de ce polar mené tambour battant par un enquêteur grand amateur de gastronomie. La passion des catalans pour le foot et notamment du petit peuple, masque une réalité qui nous interpelle en nous plongeant dans le monde des magouilles politico-financiéres.

51tIJNwI5qL 

 

L’auteur : Issu d’un milieu modeste, Manuel Vázquez Montalbán est le fils unique d'une modiste et d’un militant du PSUC, qu’il ne connut pas avant l’âge de cinq ans, quand son père sortit de prison. Il fit des études de philosophie et de lettres à l'Université de Barcelone, et fut diplômé de l’école de journalisme de Barcelone. C'est d’ailleurs à l’université qu'il rencontre son épouse, l’Historienne Anna Sallés Bonastre, qui lui donne en 1966 son fils unique, Daniel Vázquez Sallés, lui aussi devenu écrivain et journaliste.

 manuelvazquezmontalban1

 

 Présentation de l’éditeur : « Avec Hors jeu, Manuel Vázquez Montalbán vient sans doute de produire son roman le plus riche. En le lisant, on songe tour à tour à Francesco Rosi, à Luchino Visconti, à Brecht. Du premier on retrouve en effet le réseau d'intrications économico-politiques sur fond de transformations urbanistiques de Main basse sur la ville ; du deuxième, comme dans Le Guépard, la vision "marxienne" de l'immobilisme social sous les apparences du mouvement ; du troisième enfin, comme dans les Affaires de Monsieur Jules César, la capacité d'élever une intrigue policière au rang de métaphore du sens profond d'une époque. Impossible en effet de ne pas deviner ces grands-là quelque part à l'horizon de ce livre passionnant, véritable contre-portrait de la nouvelle Barcelone. »

 

POUR EN SAVOIR PLUS

SUR LE LIVRE: 

 POCHE : 304 pages Editeur 10/18 (1er Juin 1992) Collection : Grands Détectives.

http://www.10-18.fr/site/hors_jeu_&100&9782264029805.html

http://www.babelio.com/livres/Vzquez-Montalbn-Hors-jeu/63751

 

 SUR L'AUTEUR:  http://www.livres-online.com/-Montalban-Manuel-Vazquez-.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/Manuel_V%C3%A1zquez_Montalb%C3%A1n