img282

A la lecture du livre de Scott Smith, on ne peut s’empêcher de faire une comparaison avec Stephen King, le maître incontesté du suspense horrifique. Encore faut-il être un lecteur du genre. Comparer, c’est avoir le recul pour le faire. Un recul de plusieurs décennies où j’ai lu de tout. Tous les styles. Mais surtout du triller et du polar noir. Je ne suis pas un inconditionnel aveugle du King. Il y a de tout dans ses livres. Il faut trier en fonction de ses goûts propres. Et dans ce tri sélectif, j’ai dégoté des pépites littéraires que je classe au top dix de mes lectures du siècle. Je reviendrai dessus, lors d’une prochaine chronique. A propos de retour je reviens aux ruines. Je m’étais égaré. C’est d’ailleurs le sujet du livre. Un livre qui m’a happé. J’ai été avalé par cette histoire dont je vais m’efforcer de ne pas dévoiler l’intrigue. Une intrigue dérangeante. Un dérangement viscéral. Je n’ai pas été jusqu’à me chier dessus comme l’ont fait les protagonistes de cette histoire, mais j’ai néanmoins partagé leurs peurs et leurs angoisses. J’étais avec eux sur la colline. La magie de l’écriture. Une écriture réaliste. Un style incisif. Des phrases courtes. Des répétitions de mots qui ne me choquent pas. Bien au contraire, c’est le style que j’affectionne. Un style cinématographique inadaptable à l’écran. Seul notre pimbe et notre imaginaire, peuvent dessiner les décors, caster les personnages, matérialiser l’improbable.

 

L’HISTOIRE : Deux couples d’étudiants s’aventurent au cœur du Yucatán à la recherche d’un touriste mystérieusement disparu sur un site archéologique maya. Munis d’une carte griffonnée sur un bout de papier et de quelques bouteilles de tequila, ces jeunes gens en quête d’émotions fortes délaissent les plages de Cancún et débarquent dans une jungle hostile. « N’y allez pas », les supplie un chauffeur de taxi ; « N’y allez pas », leur répète un jeune villageois ; « N’y allez pas », leur martèle un inquiétant cavalier. Bravant les avertissements de tous, ils progressent dans ces territoires inconnus. Au péril de leur vie…


L’AUTEUR: Après des études au Dartmouth Collège et à l'Université Columbia SCOTT SMITH publie son premier roman Un plan simple en 1993.Scott Smith est l'auteur du best-seller " Un plan simple ", adapté au cinéma. Les Ruines, traduit dans plus de vingt pays, est son deuxième thriller. 

img283

 

LE LIVRE: Broché: 394 pages 

L'EDITEUR:
Michel Lafon (9 février 2007)

ISBN-10: 2749906059         ISBN-13: 978-2749906058
http://www.amazon.fr/Les-ruines-Scott-Smith/dp/2749906059

 

POUR EN SAVOIR PLUS:  auteurgbusquets.canalblog.com

                                                                          https://www.facebook.com/natcho.soler